fbpx

La Cour des comptes épingle un gros contrat conclu par Actiris

Dans certains quartiers, la crise de l’emploi date d’avant la crise du Covid, mais celle-ci renforce l’idée que chaque euro doit être alloué à l’essentiel, à la remise à l’emploi. Or, durant ses « vacances » de Toussaint, j’ai pris l’occasion de me plonger dans le nouveau rapport de la Cour des Comptes pour Bruxelles. Et qu’ y trouve-t-on à la page 111?
Qu’Actiris a débloqué quasi 1 million, sans marché public, à une asbl pour mission de « consultance prospective »…

Un cadre légal manquant

Ce contrat de 919.600€ conclu entre Actiris et l’ASBL Living Tomorrow l’a été sans mise en concurrence et sans accord du comité de gestion. La Cour des Comptes considère que le cadre légal n’a pas été respecté et relève de nombreux manquements.
A l’aube d’une des plus grandes crises en matière d’emploi que l’on risque de connaître, je connais hélas déjà quelques entreprises et/ou demandeurs d’emploi qui peuvent se poser des questions.
C’est surtout un certain nombre de contributeurs bruxellois qui peuvent se demander où passe une partie de leurs impôts.
J’interpelle dès que possible le Gouvernement bruxellois pour tenter de tirer ça au clair. Comment est-ce possible ? Que fait cette asbl ? Qui peut débloquer un tel montant sans l’aval d’un marché public et du comité de gestion…?
Pour retrouver l’article de l’Echo, cliquez ICI.

Vous aimerez aussi